français english
careh logo

CAREH

caring for education
and health foundation

SERVE AND PROMOTE EDUCATION AND HEALTH
SERVIR ET PROMOUVOIR L'ÉDUCATION ET LA SANTÉ





INFORMATIONS ET ÉVÈNEMENTS

Bourses de la Reine Elizabeth II

Bourses de l’École de Santé Publique, Université de Montréal, Canada
Information aux partenaires Commonwealth dans le cadre du projet des bourses de la reine

1. Informations générales du projet

subventionnaire : Gouvernement du Canada
Programme: Bourses du jubilé de diamant de la reine Élizabeth II, 2015-2018
Montant total : $ 998,737
(Montant alloué par le programme Bourses de la Reine: $ 496,630/ Montant contribué par l’Université de Montréal $ 440,041)
Comité du pilotage: Pierre Fournier, Christina Zarowsky, Mira Johri, Islene Lazo
Directrice du projet : Christina Zarowsky
Coordonnatrice du projet : Islene Lazo
Professeurs collaborateurs : Nicole Beaudet, Valery Ridde, Barthélemy Kuate Defo, Nazmul Alam

Institutions partenaires :

  • •   ONG, CAREH, Caring for Education and Health Foundation, Cameroun careh.info@careh- cm.org
  • •   Indian Institute of Health Management Research, IIHMR University Jaipur, Rajasthan, Inde
  • •    International Centre for Diarrheal Disease Research, Bangladesh melahi@icddrb.org
  • •   African Population and Health Research Centre, ONG, Kenya info@aphrc.org
  • •   School of Public Health, university of the Western Cape Université, Afrique du Sud
    sdgupta@iihmr.org lmartin@uww.ac.za

2. Résumé du projet

Projet : «Partenariat pour un leadership en santé globale bilingue dans le Commonwealth».
L'École de Santé Publique de l'Université de Montréal/USI a remporté par concours un projet des bourses de la reine Elizabeth II, 2015 – 2018. Ces bourses favorisent les échanges interculturels axés sur l’acquisition d’expériences universitaires et professionnelles pour des étudiants en santé publique bilingues à l’échelle du Commonwealth et contribueront à l’internationalisation de l’ESPUM. Il vise à former des futurs leaders au sein du Commonwealth en matière de santé globale et de citoyenneté mondiale, en encourageant une formation de haut niveau ainsi que des échanges interculturels axés sur l’acquisition d’expériences universitaires et professionnelles pour des étudiants en santé publique bilingues Canadiens, Africains et provenant aussi d’Asie du Sud. Le Projet s’appuie sur des partenariats conduits par des professeurs de l’ESPUM avec des ONG, instituts de recherche, et universités, et déjà existants avec cinq institutions d’Afrique Subsaharienne et de l’Asie du Sud. Ils offriront des possibilités de séjour d’études, de recherches ou de stages pour des étudiants de l’Université de Montréal (volets 1 et 2). Également, des étudiants de ces institutions partenaires viendront effectuer des séjours d’études à l’Université de Montréal (volet 3). Afin de créer un réseau dynamique de jeunes en santé mondiale, tous les étudiants seront impliqués dans des thématiques de santé qui sont prioritaires à l’échelle internationale et auxquelles l’UdeM, par l’entremise notamment de l’ESPUM, participe activement : 1) L’initiative de Muskokai développement de stratégies novatrices pour améliorer la santé des mères et des enfants; 2) La promotion de l’accès universel à des programmes prioritaires de santé publique et des soins de qualité;
3) La surveillance épidémiologique et la réponse rapide et efficace à des problèmes mondiaux de santé. Le nombre des étudiants bousiers s’élève à 71, dont 55 sont des Canadiens et des résidents permanents du Canada inscrits à un programme de l’UdeM et 16 étudiants viendront des pays Commonwealth.

3. Information des bourses

3.1 Contribution du programme des bourses

Compte tenu des procédures propres du programme des bourses BRE et de l’Université de Montréal, les bourses proposées couvrent entre 3 à 6 mois (les boursiers doivent effectuer un séjour d’au moins 3 mois au Canada). La contribution du programme BRE sera au maximum de 8 566 dollars Cnd. Le fond peut couvrir les dépenses suivantes : frais de scolarité, dépenses universitaires (fournitures); dépenses de subsistance (frais liés à l’alimentation, à l’hébergement, à l’assurance maladie et à l’installation) et, dépenses de transport (billet d’avion, visas). L’université versera aux boursiers 90 pour cent des fonds auxquels ils ont droit avant leur départ, puis les 10 pour cent restants après la réception du rapport narratif et des pièces justificatives (cartes d’embarquement, reçu de taxi ou autobus pour déplacement entre résidence et aéroport, factures de fourniture si autorisée, etc).
3.1.1 Ventilation des dépenses de la bourse
Bourse totale en dollars Canadiens (3 à 6 mois sur le terrain) : $  8 566 •    Frais de scolarité : $  1146 •   Fournitures/conférences : $  300 •   Billet d’avion et visa : au coût du marché (vol en classe économique le moins cher, le plus direct et le plus sécuritaire) •   Dépenses de subsistance : environ $1100 dollars par mois au Canada •   Autres activités liées au programme : dépenses justifiées et admissibles pour le programme seulement avec reçu

3.2 Calendrier

•    Chaque organisation partenaire pourrait envoyer au moins 3 boursiers de 2016 à 2018 d’une durée de 3 à 6 mois
•   Les étudiants pourraient s’inscrire pour les sessions :
1. Automne : le 1er février
2. Hiver : 15 septembre
3. Été : 1er février
Documents à joindre
•   La coordonnatrice du programme des bourses à Montréal aidera lors du processus d’inscription (islene.lazo@umontreal.ca)

3.4 Procédure du fonctionnement avec les partenaires des pays Commonwealth

3.4.1 Étudiants provenant de l’étranger
•   Le mandat sera définit selon les besoins des partenaires et la capacité des professeurs à l’UdeM. •   Trois thèmes seront prioritaires :
1) stratégies novatrices pour améliorer la santé des mères et des enfants; 2) La promotion de l’accès universel à des programmes prioritaires de santé publique et des soins de qualité;
3) La surveillance épidémiologique et la réponse rapide et efficace à des problèmes mondiaux de santé.
•   Les étudiants feront de courts séjours avec des cours de lecture et d’autres activités pour faire un programme taillé sur mesure (exposition à la culture francophone mais fonctionnement académique en anglais)

3.4.2 Étudiants canadiens dans les pays du Commonwealth
•    Les partenaires pourraient proposer des thèmes d’intérêts
•    Le partenaire doit communiquer à l’UdeM combien de stagiaires il pourrait encadrer
•    Un calendrier avec le nombre de stagiaires sera sollicité chaque 6 mois (début du mois de février et du mois d’août)
•    Les partenaires recevront un montant de 850 dollars Cnd pour l’encadrement de chaque stagiaire à la fin de l’année fiscale du projet, soit durant le mois de mars.
•    Chaque institution doit nommer un responsable du programme de bourses de la Reine
•   Le responsable du programme de bourses aura la principale programme et participera au comité du pilotage

3.5 Conditions d'admissibilité des boursiers provenant de l’étranger

•    Etre prêt à faire une inscription à plein temps pour une session de cours de lecture à l’UdeM
•   Être âgé d’au plus 35 ans au moment de la soumission de la demande
•    Être citoyen d’un pays du Commonwealth autre que le Canada
•   S’engager à retourner dans son pays d’origine
•   Avoir obtenu d’excellents résultats universitaires
•   Avoir du potentiel au niveau de la recherche, de la communication et du leadership
•   Posséder une connaissance suffisante de l’anglais pour être en mesure d'étudier dans cette langue
•   Être inscrit à plein temps à un programme d`un pays du Commonwealth au niveau de la maîtrise ou du doctorat approuvé pendant toute la durée de la bourse
•    Consentir à donner 15% de son temps durant la période de la bourse à participer à des activités d’engagement communautaire
•    Faire une proposition de recherche cadrant avec l’un des trois thèmes prioritaires du projet

3.6 Suggestion de la stratégie de recrutement

L’avis des offres de bourses d’études doit être diffusé 6 mois avant le début de la session visée pour les étudiants retenus. Ce laps de temps comprendra les étapes suivantes :

1) diffusion de l’annonce;
2) préparation des dossiers de candidatures par les étudiant(e)s intéressés ;
3) analyse des candidatures ;
4) sélection des candidats ;
5) préparation au départ (formalités administratives, logistiques, etc.).
Préalablement au recrutement, les critères d’admissibilité auront été clairement définis et communiqués, ainsi que les informations sur les programmes d’études à l’UdeM.

3.7 Coordonnés

Coordonnatrice de projets, Islene Lazo
Unité de santé internationale, École de santé publique de l’Université de Montréal
Centre de recherche du CHUM

Adresse postale : Unité de santé internationale (USI)
Tour Saint-Antoine
850, rue Saint-Denis, Suite S03.314
Montréal (Québec) H2X 0A9
Tél. : 514-890-8000 poste 15279
Télécopie : 514-412-7108
islene.lazo@umontreal.ca
http://www.santeinternationale.ca

Voir la Version PDF